Mafia, Musique et prison

Ce mardi 20 septembre a eu lieu une avant-première dont nous avons fait la musique en collaboration Ruggero Catania et moi.


Première un peu particulière s'il en est car la projection du documentaire "Le ultime parole del Boss", s'est faite dans la prison de Poggioreale à Naples en présence du réalisateur Raffaele Brunetti, des auteurs Enrico Nocera et Antonio Mattone, de l’épouse de Giuseppe Salvia Giuseppina Troianiello, des enfants Antonino Salvia et Claudio Salvia, du directeur de Rai Documentari Fabrizio Zappi, des détenus et des agents pénitentiaires.





Raffaele Cutolo, le "Boss" de la Mafia, condamné à 13 peines d’emprisonnement à perpétuité, continuait à diriger son organisation depuis la cellule de sa prison.

La Prison de Poggioreale qui lui était acquise, de par la direction et les gardes corrompus, était une sorte de suite étoilée équipée de tout le confort disponible à l'époque.


Peignoirs en soie pure, pantoufles de velours, champagne et liqueurs, draps en lin, déjeuners et dîners servis dans des assiettes en céramique de Capodimonte et couverts en argent 

Pour l’écrivain Erri De Luca, les vantardises des excellents détenus et leur soif de grandeur s’expliquent par le fait que « les malfaiteurs sont depuis toujours riches, mais souffrent de la nécessité permanente de réaffirmer leur autorité ». Aussi, ajoute-t-il, sont-ils « obligés d’étaler les repas brillants, les cascades de jambon et de melon, l’avalanche d’huîtres ».


Le film documentaire relate comment le pouvoir de Raffaele Cutolo, emprisoné depuis ses 22 ans, depuis l'intérieur de la prison trouve un obstacle inattendu sur son chemin : un directeur adjoint qui ne reconnaît pas les privilèges auxquels il a l'habitude.

Giuseppe Salvia sera retrouvé mort, criblé de balles, sur la rocade de Naples, un pied coincé dans la portière de sa voiture.

Immédiatement oublié par un État qui a un besoin urgent des faveurs de Cutolo, le chef de la camorra.


Pour le trailer suivre le lien suivant vimeo.com


Le site de Ruggero Catania


Sources :

bergamonews.it

lemonde.fr

napoliclick.it