A propos...

"...également par Eric Ronsse qui accompagne la mise en scène par des mélodies délicates et du rock'n'roll réjouissant."

RTBF.be 28/02/2017

"...accompagné par Eric Ronsse, (...) mais surtout musicien capable d’imprégner le récit de musique traduisant plusieurs époques.

Christian Jade. RTBF.be 14/12/2013

cello2.jpg
créa tire-croc_edited.jpg
Eric Ronsse est musicien autodidacte. Guitariste entre autre, il favorise l'utilisation d'intruments acoustiques mélangés avec une approche plus technologique du "bruit".
Les procédés utilisés et sonorités ainsi produites en font une musique cinématographique et émotionelle.
L'étroite frontière séparant la musique du bruit est franchie régulièrement sans  jamais s'éloigner de la "sensation organique" ni des organisations "harmoniques".
Afin d'agrandir sa palette de sonorités il se forme a d'autres instruments : Violoncelle, Contrebasse, Basse, Claviers...ainsi que l'instrument indien "Vîna de Sarasvati" auprès de son maître VaikomSreejith.
Eric Ronsse est diplomé en "technique du son"  I.N.S.A.S (Bruxelles) en 1999.
A côté de ses intérêts musicaux il a travaillé en tant que ingénieur du son en théâtre, danse, tournages et studios.
En 2007 la pièce de danse "Ultime Exil" de la Cie Giolisu dont il à fait la musique est nommée dans la catégorie "meilleur spectacle de danse" aux prix de la critique.
En 2015 aboutit un projet musical de groupe pop-rock au nom savoureux : "Aluminiumfolie". Pensé comme un Album-concept aux relents de road-movie celui-ci intitulé "Galaxie suivre Paris" raconte l'épopée d'une jeune fille qui s'apellerait "Galaxy".
En 2016 sa musique pour le spectacle  "Warda" de Michaël Delaunoy est nomminée pour les "Sabam awards" en section "compositeur : arts de la scène"
En 2019 le spectacle "Playback (d'histoires d'amour)" de Delphine Bibet dont il à fait le sound-design est nommé aux prix Maeterlink en catégorie "Meilleure mise en scène"