1 ère musique de spectacle, 20 ans déjà !



"Cani Rabbiosi" de la Cie Giolisu , 21 novembre 2002. Il y a exactement 20 ans jour pour jour jouait ma première création musicale pour une compagnie de danse dans l'écrin théâtral du Teatro Communale di Ferrara en Italie.

Je n'avais encore qu'une vague idée de ce que je faisais et n'avais pas accès à la même technologie que maintenant.

Créé en 2002 avec les moyens du bord : un miniDisc, un 4 pistes à bande, une soundblaster16, un SM58, quelques samples et un affreux DAW tombé depuis dans les limbes.

Il fallait être bidouilleur et inventif pour mener un projet de A à Z.

Musique sombre, introspective, sale, sérielle, performance d'effets, glissements, voix, acoustique et électronique, glitch et rock'n roll...Basse, guitare, piano, batterie, cordes, chant, du bruitage, du bruit, des samples.

Bien que la vie du spectacle n'ait pas eu nombreuses dates c'est avec une certaine nostalgie que je réécoute tout cela. Je ferais sans doute les choses différemment aujourd'hui mais je ne renie rien, c'est peut-être même beaucoup plus pertinent et percutant qu'il n'y parait.

J'étais bien content d'emmener en Italie avec moi dans mes valises mon compère Lumineux Vincent Pinckaers, on a bien stressé mais les lecteurs CDs (sic) et le grand master flash ont tenus le coup !

Je voudrais remercier Lisa da Boit et Giovanni Scarcella pour la confiance qu'ils m'ont accordée de me donner cette première fois.


Un album noir et désespéré qui parle de blessures rouge sang sorti des archives et maintenant disponible sur Bandcamp.

Un spectacle et une B.O. sombre et pleine d'élan.

Avec Lisa da Boit, Giovanni Scarcella, Alessandro Bedosti, Valentina Buldrini/Laura Mas Sauri.


La première à été donnée le 21 nov 2002 au festival "Prime Visioni"à Ferrara en Italie.





La Plage intitulée "Carne Malata" à aussi été utilisée pour un Court-Métrage : "La répétition" de José-Luis Fontalba que vous pouvez visionner ci-après vimeo.com/77030666


Après "Cani Rabbiosi" suivront plusieurs collaborations dont "Mujer", "Ultime exil", "Loss"


Vous pouvez écouter Cani Rabbiosi sur Bandcamp.


(PS. Je vous ressortirais bien des photos du spectacle mais celle-ci sont perdues dans les limbes de mes disques durs)